03 avril 2020

"Cuisine et saveurs" de Sheila Lukins

Cuisine et saveurs de Sheila Lukins

Ma sœur m'a offert un livre épais de cuisine américaine écrit par Sheila Lukins. Ce livre de plus de 600 recettes soutenues de dessins adorables réalisés par l'illustratrice Carolyn Vibbert. J'aime beaucoup ses petits dessins qui accompagnent certaines recettes....

Dans cet ouvrage de 604 pages exactement, on trouve des recettes qui ne sont pas forcément faites pour celles et ceux qui comptent le nombre de calories dans leur assiette !!!

La première fois que j'ai ouvert ce volume, mon attention a tout de suite été attirée par l'expression choisie par l'auteure : c'est à moi que Sheila Lukins parle !! J'adore !!! Elle me parle mais elle me raconte des histoires et des anecdotes aussi. Ce peut être une histoire liée à une ville ou un Etat des Etats-Unis, un produit.....

C'est un livre de cuisine vraiment très sympa et qui me rappelle celui de H.P. Pellaprat « la pâtisserie facile » dans sa manière de nous aborder (oui, je reviens décidément toujours à ce fameux livre de H.P Pellaprat!!).

Je me suis donc demandée d'où venait cette similitude dans la façon d'aborder les lecteurs. J'ai voulu en savoir un peu plus sur Sheila Lukins alors j'ai fait une recherche sur Internet.

J'ai eu la malheureuse surprise d'apprendre que Sheila Lukins, née en 1942, est décédée alors qu'elle n'avait que 67 ans. Sheila Lukins a été co-auteure avec Julee Rosso de guides culinaires à destination des américains. Des guides de cuisine française ; une cuisine riche et généreuse.

Après des études artistiques, elle est partie vivre à Londres pour suivre une formation culinaire au Cordon Bleu. Le Cordon bleu..... Et, en 1986, elle a été rédactrice culinaire pour le magazine américain Parade et a, à cette occasion, remplacé Julia Child !!!

Tous ces recoupements me font dire qu'elle a forcément connu les livres de cuisine de Henri-Paul Pellaprat, fondateur de l'école du Cordon bleu et que, comme moi, elle a aimé sa manière d'aborder ses lecteurs !!! Le livre de cuisine américaine de Sheila Lukins est une vraie réussite !!

Voir ma publication sur le livre H.P Pellaprat

 

 

 

Posté par lacoco à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 avril 2020

Jardin et vignoble du château de Monbazillac -Dordogne-

Datant du XVIème siècle, le château est classé Monument Historique depuis 1941. Le château est entouré de 25 hectares de vignes et produit le vin du même nom qui est mondialement connu. Le château et la cave coopérative sont à découvrir.

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (9)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (10)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (12)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (13)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (81)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (82)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (83)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (85)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (86)

JARDIN-CHATEAU DE MONBAZILLAC (90)

VIGNES-CHATEAU DE MONBAZILLAC (87)

VIGNES-CHATEAU DE MONBAZILLAC (94)

Posté par lacoco à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 mars 2020

La fabuleuse Madame Maisel

Il y a 3 jours, ma belle-soeur m'a conseillé de regarder la série "La fabuleuse Madame Meisel". En fait, c'est une histoire qui se passe dans le New-York des années 50. Miriam, une jeune femme mariée à Joël, parents de deux jeunes enfants, adore son rôle de mère au foyer et d'épouse.

Son mari, qui a une très bonne situation, rêve de devenir comique et Miriam le suit et le soutien et joue même un rôle d'agent pour lui. Mais voilà, il n'a pas "le truc" qu'il faut pour réussir et un soir, après une représentation qui n'a pas très bien marché, il décide de quitter Miriam. Bon, un prétexte pour lui!!

L'histoire de Miriam commence ce soir-là .......

Je suis au 4ème épisode et j'adore cette série ! Elle est jolie à regarder, chic et élégante, elle est drôle, il y a de la très bonne musique, les comédiens sont bons et on suit l'histoire de cette jeune femme issue d'une famille bourgeoise juive et qui baigne dans les codes des années 50 et ceux du milieu dont elle fait partie en particulier. On suit son évolution et l'évolution sociale et culturelle de New-York à travers elle.

la fabuleuse

A la fin de ce 4ème épisode, j'ai dressé ma liste de course car cette série me donne faim (peut-être le confinement aussi??). Sur ma liste de courses : curry d'agneau, blinis au maïs et salade verte entre autres choses.

Oui, cette série me donne envie de manger!! A un moment donné, la maman de Miriam (dans le film) propose un "bon chocolat chaud à la parisienne". Je me suis demandée "C'est quoi exactement un bon chocolat chaud à la parisienne pour les New-Yorkais des années 50 ?? Quelle était la recette?? Est-ce qu'il serait à mon goût??"

Je n'ai rien trouvé sur Google mais peut-être que je trouverai la recette dans le livre "la pâtisserie pratique" de H.P Pellaprat qui date des années 20 et que j'ai acheté dans une brocante il y a quelques années (je vous en ai d'ailleurs déjà parlé clic ici!!).

IMG_3173

Posté par lacoco à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Reflet dans le miroir

plateau miroir

Posté par lacoco à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2020

Verre peint et miroir

Que ce soit sous forme de miroir, de cadre, de plateau, de panneau, de tableau ou de meuble, j'adore le verre églomisé. Bon, tout dépend du dessin bien entendu. Au début du siècle, on en trouvait dans les boutiques et leur devanture. Cette technique de peinture sous verre est vraiment très jolie, très élégante et existe depuis l'Antiquité. Mais c'est à la Renaissance que les rinceaux et les arabesques apparaissent dans cette technique du "fixé sous verre".

Suivant l'intensité de la lumière et les couleurs ambiantes, le miroir peint est différent....

Miroir églomisé

plateau, cadre et meuble en verre églomisé

Tableau-verre églomisé

Tableau-verre églomisé

Tableau-verre églomisé

Tableau-verre églomisé

MEUBLE-VERRE EGLOMISE

Tableau-verre églomisé

Posté par lacoco à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 mars 2020

Maison Lillet -Gironde-

En 1872, Raymond et Paul Lillet fondent la Maison Lillet dans le village de Podensac, à 30 km de Bordeaux. Liqueur à base de fruits, le Lillet blanc se fera connaitre d'abord en Europe au cours de la Seconde Guerre Mondiale puis à travers le monde à partir de 1946 (Etats-Unis, Angleterre...). En 1962 le Lillet rouge est spécialement développé pour le marché américain.

Au début du XXème siècle, les affiches et les plaques émaillés publicitaires, présentent le Lillet blanc comme un produit élégant et raffiné. Dans les années 30, on peut voir fleurir les peintures publicitaires murales offrant une image gaie et fraîche du Lillet. C'est en 1937, que la Maison commande à Robert Wolf une affiche publicitaire. Il réalise alors l'affiche mondialement connue, représentant une vendangeuse sortant, triomphante des vignes, un verre à la main.

Maison Lillet

Maison Lillet

Maison Lillet

Maison Lillet -les chaudrons-

Maison Lillet

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -Alambic

Maison Lillet

Maison Lillet -affiche, étiquette et plaque émaillée

Maison Lillet -Affiche 1904

Maison Lillet -Affiche 1937 de Robert Wolf

Maison Lillet - Peinture Jordi Prat Pons inspirée de l'affiche de Robert Wolf

Maison Lillet

Maison Lillet

Maison Lillet

Maison Lillet

Maison Lillet

 

Posté par lacoco à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2020

Villeréal -Lot-et-Garonne

En attendant la fin du confinement, j'arpente les ruelles de Villeréal et la campagne dans ma tête....

VILLEREAL

VILLEREAL

VILLEREAL

VILLEREAL -L'architecture typique

VILLEREAL

VILLEREAL

VILLEREAL

 

Posté par lacoco à 11:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2020

Portraits de vaches -Lot-et-Garonne-

Elles sont si jolies et nous avons tellement abîmé l'image de leur nom en lui donnant des connotations péjoratives, que nous devrions leur changer.

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

Jolies vaches

 

Posté par lacoco à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,